La fin d’un rêve américain – L’assassinat de Robert F. KENNEDY

Accueil::2006, Assassinats politiques::La fin d’un rêve américain – L’assassinat de Robert F. KENNEDY

La fin d’un rêve américain – L’assassinat de Robert F. KENNEDY

7,99

Durée : 52’, Ratio : 4/3, 16/9, Versions : Français, Anglais, Espagnol
Ecrit et Dirigé par : Yoash TATARI
Production : WDR – Quartier Latin
Distribution Internationale : ICTV

Watch on Vimeo
UGS : KennQl Catégories : ,

Description

Cet article est également disponible en : English

Avec la mort de Robert Kennedy, c’est tout un pan de l’American Dream qui prend fin. Il personnifiait les espoirs d’immigrés comme Juan, de noirs vivant dans les ghettos des banlieues ainsi que des communautés de blancs appauvries habitant les régions oubliées d’Amérique. Il bénéficiait du soutien du mouvement anti-Vietnam, et les étudiants le considéraient comme une figure emblématique laissant envisager une société plus humaine. La balle tirée par l’immigré jordanien de 22 ans Sirhan Bishara Sirhan le 4 juin 1968 a éteint ces espoirs et ces rêves. A 43 ans seulement, Robert Kennedy avait déjà derrière lui une carrière politique riche en événements. Il avait fait ses armes en politique en tant que membre du célèbre « Comité maison sur les activités anti-américaines » de Joseph Mac Carthy ainsi qu’au titre d’aide à la campagne présidentielle et conseiller le plus proche de son frère John Fitzgerald Kennedy. Ayant soutenu son frère durant toutes les crises politiques et les scandales de nature privée, cette étoile filante de la politique est devenue le champion charismatique des Américains « oubliés » après l’assassinat du Président Kennedy. Après une visite dans une mine de charbon chilienne, on entendit le sénateur Kennedy commenter: « Si je travaillais ici tous les jours, je serais communiste, moi aussi ». Cela lui valut peu d’amis dans l’Amérique des années 1960, et encore moins d’amis influents. En conséquence, la rapidité avec laquelle la preuve fut établie et l’accusé fut condamné après l’assassinat était éberluante.

32 ans plus tard, la famille de Sirhan Sirhan tente de faire réétudier son cas. Et depuis 1968, les supporters en politique de Robert Kennedy ont continuellement exprimé leurs doutes concernant le résultat des investigations ainsi que le procès lui-même. Dans leurs interviews, des témoins de l’époque nous font part de leurs rêves brisés d’une meilleure Amérique.

Informations complémentaires

Poids80 g
Dimensions10 × 130 × 185 mm
Durée

52 mins