Voiture piégée à Beyrouth: Qui a tué Rafic Hariri?

Accueil::2008, Assassinats politiques::Voiture piégée à Beyrouth: Qui a tué Rafic Hariri?

Voiture piégée à Beyrouth: Qui a tué Rafic Hariri?

7,99

Durée : 52’, Ratio : 4/3, 16/9, Versions : Français, Anglais
Ecrit et Dirigé par : Amal HAMELIN des ESSARTS et Bernard de la VILLARDIÈRE
Production : Ligne de Front – M6 – Quartier Latin Media
Distribution Internationale : ICTV

Watch onlineRegardez en Streaming
UGS : HariLf Catégories : ,

Description

Fils d’un ouvrier agricole né le 1er novembre 1944 à Saida, Rafic Hariri quitte le Liban à 18 ans pour l’Arabie Saoudite, où il est successivement professeur de mathématiques et promoteur dans la construction pétrolière. En 1977, le roi Khaled le charge de construire le palais de Taëf, qu’il bâtit en moins de six mois, ce qui lui vaut la confiance du prince héritier d’alors, le futur roi Fahd. Il devient alors très prospère et reconstruira à son retour au Liban, dans les années 1990, une grande partie de Beyrouth, ravagé par la guerre civile. À la tête d’une immense fortune, il est présent dans des domaines aussi variés que la banque, l’immobilier, l’industrie, les médias.

Il sera Premier ministre du Liban à deux reprises : du 31 octobre 1992 au 2 décembre 1998, puis du 23 octobre 2000 au 21 octobre 2004. À ce poste, il met son carnet d’adresses au service de son pays tout en continuant à s’enrichir, parfois dans un contexte politico-financier trouble. Il entretient alors des relations étroites avec le président français Jacques Chirac.

Opposant à l’influence du gouvernement syrien sur son pays, après des années d’alliance objective avec la Syrie, il démissionne de son poste de Premier ministre, en octobre 2004, en raison de tensions avec le président Émile Lahoud, très proche des Syriens. Le 14 février 2005, malgré le blindage de son véhicule, une camionnette contenant une charge explosive de 1800 kg explose et le tue en même temps qu’une douzaine de personnes. Les services de renseignements syriens sont immédiatement montrés du doigt.

Cet assassinat marque le début de ce que certains appellent la Révolution du cèdre, qui conduit au départ de la totalité des troupes syriennes encore stationnées au Liban. Le 30 mai 2007, le Conseil de sécurité de l’ONU décide de créer un tribunal spécial chargé de juger les assassins d’Hariri.

Ce film retrace la carrière politique de Rafic Hariri jusqu’à sa mort tragique, et tente de mettre en relief les hypothèses les plus plausibles avancés par les enquêteurs, dont ceux du tribunal de l’ONU, par rapport aux commanditaires probables de cet assassinat.

Informations complémentaires

Poids80 g
Dimensions10 × 130 × 185 mm
Durée

52 mins