Description

Le 20 avril 2008, porté par une formidable adhésion populaire digne des grandes révolutions sud-américaines, l’évêque « suspendu » Fernando Lugo est élu à la présidence de la république du Paraguay. Après soixante années de pouvoir absolu, le parti Colorado est contraint d’accepter l’alternance. Le soir même, ce peuple si longtemps opprimé laisse éclater sa joie et investit les rues et places du pays pour une fête qui ressemble à une libération. Le Paraguay ? Un petit pays coincé entre la Bolivie et les deux géants que sont le Brésil et l’Argentine. Une nation née du métissage – un phénomène unique dans l’ensemble du continent – entre une poignée d’Espagnols et les Indiens Guaranis. Une région imprégnée de particularismes. Surtout, un état synonyme de corruption et de pauvreté, une terre sans lois marquée par la plus longue dictature qu’a connue l’Amérique latine, celle d’Alfredo Stroessner… Ce film nous emmène à la découverte d’un pays méconnu au cœur du continent sud-américain, de sa structure sociale si particulière, de son passé douloureux et de sa surprenante identité. En donnant la parole au nouveau président élu, à ses opposants déchus du Colorado, aux spécialistes de l’histoire du pays ainsi qu’au peuple lui-même, ce documentaire permet de comprendre pourquoi les Paraguayens, après tant d’années de dictature et de gouvernance sans opposition, confie enfin leur destin à un homme libre : un religieux qui s’est jeté dans l’arène politique pour tenter de sauver son pays de la criminalité, de l’injustice et de la misère. Et de restituer la démocratie.