Madame Duan

Madame Duan

6,66

La lutte d’une femme pour une vie digne et pleine de sens dans un contexte de reformes économiques

Durée : 52’, Ratio: 16/9, Format : HD, Versions disponibles: chinois, anglais, français, italien Présenté par ZHANG Huijian – Produit par YANG Zhan & WU Linke – Montage : ZHANG Weixiong Réalisé par ZHANG Weixiong, XIAO Cong, LIU Zaili & DENG Jiangao
Image : ZHANG Weixiong & DENG Jiangao – Son : MA Hanyang & HUANG Dehui
En association avec : XIAO Yue – Une production : TVS

UGS : DuanQI Catégories : ,

Description

Cet article est également disponible en : English

Originaire d’un village reculé dans la province du Hunan, dans le sud de la Chine, Duan est éboueur à Canton. Toute petite, elle est devenue muette à cause d’un accident, mais cela ne l’empêche pas de mener à bien son travail. Sa journée commence avant l’aube, lorsque les habitants de la ville dorment encore. Avec son balai, en quelques heures elle a fini de nettoyer et de ranger les rues du quartier. Elle ramasse des papiers, des bouteilles vides et des sac en plastique qui ont été laissés dans les coins les moins accessibles, ensuite elle enlève les affiches, les publications illégales et les tags des murs. Lorsqu’elle apporte le gros sac poubelle au dépôt, entre chien et loup, elle est fière d’avoir contribué encore une fois à la propreté de son quartier. Pendant 10 ans elle a gagné un salaire infime, mais elle a combattu pour sa dignité.

Son mari, originaire du même village, travaille également à Canton. Ils partagent un minuscule appartement et font de leur mieux pour arriver à la fin du mois. Ils ont mis de l’argent de côté pour se payer un voyage au village : ils comptent profiter des vacances de printemps pour aller voir leur fils, après une séparation durée 10 ans.

En les accompagnant à la gare et en les voyant partir, on se rend vite compte que leur destin est loin d’être une exception dans la Chine actuelle. Si le pays s’est globalement enrichi au cours des dernières années de reformes économiques, cette richesse n’est pas distribuée de façon équitable dans la société. Duan et son mari continuent tout de même à s’appliquer pour mener une vie honnête et pleine de sens. Les retrouvailles avec leur fils seront l’occasion pour un joyeux repas en famille, en espérant que de tels moments puissent se répéter plus souvent.