Duel au Pakistan – La fin tragique de Benazir Bhutto

Accueil::2008, Assassinats politiques::Duel au Pakistan – La fin tragique de Benazir Bhutto

Duel au Pakistan – La fin tragique de Benazir Bhutto

6,66

Durée : 52’, Ratio : 4/3, 16/9, Versions : Français, Anglais Ecrit et Dirigé par : Michel NOLL Production : LCP Assemblée Nationale – Deutsche Welle – Quartier Latin – Solferino Images Distribution Internationale : ICTV

Watch on Vimeo
UGS : BhutQI Catégories : ,

Description

Cet article est également disponible en : English

Depuis son indépendance, en 1947, la république islamique du Pakistan se balance entre pouvoir civil et dictature militaire. Premier civil à arracher le pouvoir aux militaires grâce à des élections gagnées en 1971, ZulfiKar Ali Bhutto ne sera aux manettes du pays que pour une courte parenthèse. Le général Zia le renversera six ans plus tard et le fera pendre à l’issue d’un procès qualifié par l’opinion d’assassinat judiciaire.

En 1988, neuf ans après l’exécution, et après avoir repris la direction du Parti du peuple pakistanais (PPP) fondé par son père, sa fille Benazir Bhutto, à l’issue d’élections législatives triomphales, reprend le flambeau. Elle deviendra à 35 ans la première femme au monde à diriger une république islamique. Mais le duel permanent et cruel au sommet de l’Etat continue : après onze années de gouvernement civil, le général Musharraf prend le pouvoir par un coup d’Etat (1999), Benazir est emprisonnée et finira par s’exiler.

Huit ans après, avec le soutien des Etats-Unis, après une longue période d’exil entre Londres et les Emirats, Benazir Bhutto rentre au pays. Le 18 octobre 2007, de retour au pays et très émue, elle promet aux Pakistanais de restaurer la suprématie de la société civile. Le général président Musharraf, fortement contesté en raison de son alliance avec George Bush, continue à museler l’opposition et assigne Benazir Bhutto à résidence. Libérée sous la pression internationale, elle continue à faire campagne.

Elle est quasiment assurée de remporter les élections législatives et de redevenir Premier ministre. Mais, le 27 décembre 2007, l’Histoire frappe à nouveau. A la fin d’un meeting électoral, l’explosion d’une bombe d’un kamikaze l’assassine, et, avec elle, l’espoir d’un retour rapide de la démocratie au Pakistan. Un troisième acteur est venu modifier les règles du combat au sommet de l’Etat : l’intégrisme a fait irruption dans le duel entre civils et militaires et impose sa marque sanglante.

Pour les talibans, qui tentent de reprendre le pouvoir en Afghanistan à partir des provinces pakistanaises voisines, un Premier Ministre pakistanais hostile n’aurait pas arrangé leurs affaires. Par contre, un Pakistan qui sombre dans le chaos favorise leurs objectifs de reconquête du pouvoir en Afghanistan. Ce film retrace la carrière politique de Benazir Bhutto, et tente de mettre en relief ses étapes les plus marquantes par rapport aux chapitres significatifs de l’histoire récente du Pakistan. Le contexte : la lutte pour le pouvoir au sommet de l’Etat.

Informations complémentaires

Poids80 g
Dimensions10 × 130 × 185 mm
Durée

52 mins

Langue

English, Français